Sur Facebook, Marivaux 2.0

Sur Facebook, Marivaux 2.0

Camille Laurens fait miroiter amours, jalousies et duperies à l'heure des réseaux sociaux.

« Je me débattais dans la fiction, je souffrais dans la réalité » : ainsi pourraient s'exprimer les deux protagonistes de ce roman, Claire et Camille, toutes deux - en apparence - pensionnaires d'une clinique psychiatrique. Fiction/réalité : les termes sont posés, et Camille Laurens s'emploie à les diffracter en facettes qui s'éclairent et s'éteignent tour à tour, plongeant le lecteur dans les délices de la perplexité, et le désir de savoir quel personnage relève de la fiction et quel autre de la réalité, comme si la volonté de la romancière n'était pas de nous montrer leur constante interpénétration. Celle que vous croyez : autrement dit, je ne suis pas celle que vous croyez.

Au départ, sous un habillage contemporain, une situation digne d'une pièce de Marivaux : Claire Millecam, une universitaire, devient « amie » sur Facebook avec Chris (pseudo KissChris !), afin de surveiller Jo, l'amant qui l'obsède. Grâce à la photo d'une autre, elle a inventé pour avatar une j ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes