Sujet bateau

Sujet bateau

Une odyssée de marins d'eau douce joliment rehaussée à l'eau-forte.

Il y a quelques années, dans le film Comme un avion, Bruno Podalydès imaginait l'aventure miniature d'un certain Michel, brusquement entiché de kayak en pleine crise de la cinquantaine. Dans Intervalles de Loire, c'est un autre Michel (Jullien) qu'appellent les sirènes de l'eau douce. Cette fois, il n'y a pas un mais trois matelots, soudés par un serment d'ivrognes - descendre le fleuve en barque - et près d'un demi-siècle d'amitié. Une fois l'esquif acquis, les règles sont formelles : ni moteur, ni gîte, ni accès à Internet. Seul un barda de sommeil pour « ronfler imperméable » et un unique livre qui, faute d'être lu, allumera les feux de camp.

Vingt-six jours à fond de cale, presque coupé du monde et sans autre distraction que les tours de rame et le vagabondage des pensées, voilà de quoi faire trembler le confiné contrarié. Mais c'est sans compter sur la fantaisie de Michel Jullien, capable de transformer le plus morne et répétitif des paysages en un viv ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes