SUBJECTIVE LUNE

SUBJECTIVE LUNE

Utopiques et fantaisistes, les voyages dans l'espace de Cyrano de Bergerac s'autorisent, au nom d'un « pourquoi non ? », toutes les contradictions.

Des deux voyages dans l'espace de Cyrano, Rostand n'a conservé que la mémoire des diverses façons de s'envoler pour la Lune. Il exploitait ainsi la part fantaisiste et joyeuse des États et Empires de la Lune, voyage en utopie lunaire paru posthume en 1657. Une physique d'autodidacte et une anthropologie de rebelle y dessinent les contours d'un monde qui fait au nôtre un reflet ironique : prenez tout ce qui va mal ici-bas, mettez-le à l'envers pour en montrer l'inanité ridicule, et vous aurez à peu près la pensée, la morale, la politique et la religion des Sélénites. Là-haut, on se nourrit de fumets de cuisine et de pensées fumeuses, les villes y sont mobiles pour pouvoir changer ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !