Stone Junction

Stone Junction

Sous-titré « Une grande œuvrette alchimique » et préfacée par Thomas Pynchon lors de sa deuxième édition en 1997 la première date de 1989, Stone Junction est une sorte de roman d'apprentissage rock'n'roll au scénario improbable, mélange d'ode à la marginalité, de fresque contre-culturelle et d'incursions naïves dans le merveilleux. De sa naissance à l'âge adulte, Jim Dodge raconte les aventures de Daniel, rejeton surdoué d'une mère baroudeuse, récupéré à la mort de celle-ci par une société secrète spécialisée dans les braquages non violents et la quête de la pierre philosophale... En dépit de ses longueurs, on se laisse bien volontiers emporter par ce pavé baroque et sympathique, proche par son humour et son souffle des romans de Nicholas Christopher et Tom Robbins.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes