Staline juvénile

Staline juvénile

La jeunesse de Staline fait l'objet de bien des légendes. Notre collaborateur Hubert Prolongeau et ses acolytes ont donc décidé de la faire raconter en BD par le principal intéressé. Une nuit de 1941, le Petit Père des peuples oblige un citoyen terrorisé à se faire le scribe de ses souvenirs. Sa naissance agitée en Géorgie, l'alcoolisme autodestructeur de son père, la misère de sa mère, les rébellions au séminaire, la découverte de l'injustice, la clandestinité, les hold-up sanglants pour financer la révolution... Ce fond réaliste est servi par un dessin remarquable, qui saisit les attentats révolutionnaires en mouvement dans des cases pleines de feu et de sang. Et qui pare parfois le visage de Staline d'étranges araignées pour figurer le monstre.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes