Sous le soleil de Montauban

Sous le soleil de Montauban

Lettres d'automne a choisi cette année d'explorer l'oeuvre d'Anne-Marie Garat.

Chaque année, le festival Lettres d'automne, organisé à Montauban (Tarn) par l'association Confluences, consacre deux semaines à un auteur en particulier, et à des écrivains et artistes chers à son coeur. Ce parti pris permet d'explorer une oeuvre avec une profondeur sans équivalent. Cette année, c'est Anne-Marie Garat qui bénéficiera de cette exposition. « Elle n'est jamais venue chez nous, mais j'avais beaucoup aimé Le Grand Nord-Ouest, son dernier roman, explique Agnès Gros, directrice du festival. Cela m'a replongée dans sa trilogie sur le XXe siècle (Dans la main du diable) que nous sommes nombreux à avoir lue. » Autant de narrations romanesques classiques, qui empruntent parfois aux formes populaires mais développent des thèmes modernes, sur la nature, ainsi que le sort fait aux femmes. « Elle a aussi écrit des textes plus courts (La Rotonde, L'Amour de loin, ou Hongrie) qui se rapprochent de la recherche formelle sur ce qu'est l'écriture. E ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes