Sous le pont de l'Alma

Sous le pont de l'Alma

la princesse Diana, ou la chronique d'une mort annoncée

La princesse Diana est une icône, personne aujourd'hui ne le conteste. Et comme elle en est une, elle suscite une masse considérable d'écrits en tout genre. Mais c'est surtout sa mort tragique à Paris, le 31 août 1997, qui n'arrête pas d'être discutée, quand bien même divers rapports officiels en ont détaillé les tenants et les aboutissants. Eoin McNamee en a fait, lui, le sujet de son dernier roman, 00 : 23, Pont de l'Alma.

Comme dans Le Tango bleu, publié chez Gallimard en 2003, il a de nouveau bâti son histoire en suivant le point de vue de plusieurs personnages, tous mêlés de près ou de loin à l'accident qui a coûté la vie à Lady Di. Les plus présents d'entre eux sont deux hommes et une femme, Harper, Bennett et Grace Campbell. En Grande-Bretagne, on les appelle les « Détachés », c'est-à-dire des anciens militaires ou des anciens agents des renseignements, auxquels les forces spéciales britanniques confient au besoin une mission. En l' ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon