Soumission secrète

Soumission secrète

Le pape et la nonne de La NRF étaient secrètement très attachés : les livres étaient leur patrie, et Histoire d'O leur sulfureuse alcôve.

le premier lecteur d'Histoire d'O (1954) est Jean Paulhan. « C'est pour lui que je l'ai écrit », précise en 1988 son autrice, Dominique Aury, alias Pauline Réage, née Anne Desclos, lors d'un entretien resté inédit jusqu'après sa mort (Vocation : clandestine, Gallimard, 1999). Elle y dévoile, pour la première fois, son identité - la révélation publique se fera dans le New Yorker, en 1994, plus de quarante ans après la première publication de ce roman. Elle signe Pauline, comme deux dévergondées - Borghèse et Roland ; Réage, comme un lieu-dit repéré sur un cadastre. Dominique Aury y relate la genèse d'un des plus grands scandales littéraires du XXe siècle, Histoire d'O - O comme outrage aux moeurs -, un roman derrière lequel se dissimule une longue liaison amoureuse.

Le livre est publié par Jean-Jacques Pauvert au milieu des années 1950 et préfacé par son destinataire. Il obtient le prix des Deux Magots l'année suivante. Sui ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard