Sortir des bulles

Sortir des bulles

Depuis un demi-siècle, la finance mondiale produit des crises qui semblent incontrôlables. Propositions pour reprendre la main et démocratiser l'économie.

La pandémie a réduit à néant les prévisions de croissance pour 2020. Il reste cependant clair que le Covid-19 n'a été qu'un facteur, certes puissant, d'une multicrise déjà planétaire. Le virus a mis à nu le degré de décomposition des modèles économiques et politiques. Dans cette déroute, le rôle de la finance a été majeur depuis un demi-siècle. En effet, quatre cycles financiers se sont succédé et ont engendré de très graves chocs systémiques.Au cours des années 1971-1984, une première déréglementation de la sphère financière s'achève par le violent krach obligataire de 1987. En 1996, la libéralisation des mouvements de capitaux provoque une crise systémique frappant les pays du Sud-Est asiatique.En 2008, les grandes banques sont à l'origine de l'expansion incontrôlée de produits financiers dérivés toxiques. Issus en partie de cet épisode, les surendettements ont formé des bulles financières éclatant aujourd'hui avec la crise du Covid-19.

L'effet de ces cycles a été considér ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes