Sophie Benech, gardienne de curiosités

Sophie Benech, gardienne de curiosités

Sophie Benech dirige les éditions Interférences. Depuis son premier livre publié en 1992, cette passionnée de littérature russe ne cesse d'étoffer son catalogue.

Mes bibliothèques, de Chalamov, est de ces petits livres qui vous tiennent compagnie toute une vie. Un beau début pour une maison d'édition justement fondée en 1992 par Sophie Benech, traductrice du russe, pour publier ce texte magnifique. Il demeure le « best-seller » des éditions Interférences, du nom de la librairie que son père, Alain Benech, a tenue pendant treize ans à Paris. Sophie Benech, qui dessine depuis toujours, en signa la couverture, en noir et blanc. Douze titres plus tard, ses publications ont conservé un graphisme évoquant jusqu'à l'odeur de l'imprimerie d'antan. Des couleurs apparurent dans le second titre, Les Gardiens des livres, celles des fac-similés des manuscrits - poèmes de Tsvetaïeva, notamment - publiés à Moscou dans le trouble des années vingt aux éditions manuscrites « La librairie des écrivains ». Ce précieux ouvrage sauve un bel épisode de l'histoire littéraire russe.

La Russie est la passion de Sophie Benech. Elle a conduit l'étudiante en lett ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF