Sikh transit

Sikh transit

L'exposition consacrée à Imam Bakhsh Lahori plonge en profondeur dans l'empire du nord de l'Inde.

L'exposition est dédiée aux gouaches de Imam . Artiste sikh ayant vécu au XIXe siècle, il a produit des oeuvres où se mêlaient cultures orientales et occidentales.

c'est au nord de l'Inde que s'étendait l'empire sikh. Communauté religieuse née au XVIe siècle, elle a été dirigée par dix gourous. Reconnaissables à leur turban, les Sikhs ont fondu la dévotion hindouiste et la mystique soufie dans une religion monothéiste qui compte aujourd'hui 27 millions d'adeptes.

Au début du xixe siècle, l'empire sikh s'affirme sous le règne du maharajah Ranjit Singh et grâce au soutien d'anciens combattants de l'armée napoléonienne. Parmi eux, Claude-Auguste Court, général qui dans ses Mémoires dépeint Ranjit Singh comme « un composé de Louis XI et de Napoléon Ier » dont « l'ensemble de la physionomie plus douce que sévère dénotait en lui un fond de bonté qui l'a toujours caractérisé ». Ce livre dans lequel il rapporte son expérience indienne est illustré par Imam Bakhsh Lahori. L'ar ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon