Si en 2015 Calvino est réédité

Si en 2015 Calvino est réédité

Si (et non Si par... , comme dans la précédente traduction) une nuit d'hiver un voyageur, l'un des plus fameux livres de l'écrivain, témoigne d'un temps pas si lointain où fiction et théorie s'étreignaient encore dans un parfait amour.

La réédition ce printemps de Si une nuit d'hiver un voyageur - dans une nouvelle traduction - est à la fois une nouvelle enthousiasmante et un événement déprimant. Enthousiasme à redécouvrir le texte majeur de celui qui reste sans doute comme le plus grand écrivain italien de la seconde moitié du XXe siècle, déprime à constater le niveau à la fois d'exigence esthétique et de simplicité narrative que l'on pouvait trouver voici encore trente-six ans (le roman ne date que de 1979) dans l'édition à succès. La postface notamment - une lettre semble-t-il inédite en français au critique Angelo Guglielmi, qui avait commenté le livre - permet de mesurer l'énergie et la profondeur des réflexions tant de la part de Calvino que de celle de Guglielmi, d'ailleurs, sur la littérature romanesque, et le chemin parcouru depuis pour ainsi dire en chute libre et en un temps record. Mais la lecture du roman de bout en bout est bluffante, emporté que l'on est aussi bien par le lyrisme charnel, m ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Michel Winock © Ed. Perrin

Michel Winock : « Il ne faut pas enterrer la gauche trop vite »

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine