Savinien,la racine du nez

Savinien,la racine du nez

Comme le personnage qu'il a inspiré, Savinien Cyrano de Bergerac fut poète, militaire, bretteur, homme de franc-parler tout autant que de libre-pensée. Edmond Rostand a toutefois pris bien des libertés avec sa biographie.

savinien Cyrano de Bergerac, qui ne fut certes pas cadet de Gascogne, mais combattit tout de même chez les mousquetaires de Carbon de Casteljaloux, avec son ami Henry Le Bret, entre 1639 et 1640, demeure avant tout un écrivain insolite, libre-penseur regimbant, intrépide de moeurs, de pensée et d'oeuvre, irréductible aux modèles, aux normes et aux encasernements. Intraitable à l'épée comme à la plume... C'est le même Le Bret qui nous fournit l'essentiel des éléments biographiques sur le mystérieux Cyrano : devenu chanoine à Montauban, l'ancien compagnon d'armes fait paraître Histoire comique des États et Empires de la Lune, le récit de son ami Savinien, deux ans après la mort de celui-ci - récit qu'il introduit d'une préface biographique.

Savinien était né à Paris en 1619, dans une famille de la bourgeoisie d'Île-de-France en voie d'anoblissement, d'où lui viendra le titre de Bergerac (dans la vallée de Chevreuse), qui ennoblit le patronyme roturier de Cyran ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Jean Starobinski (© Gallimard)

Jean Starobinski
Hommage à ce grand théoricien de la littérature

Sondage IPSOS