SAVIANO DÉGOMME SON MAIRE

SAVIANO DÉGOMME SON MAIRE

À Naples, il n'y a pas que les échanges de coups de feu de la Camorra, il y a aussi les échanges d'amabilité sur Facebook entre le maire de la ville, Luigi De Magistris, et Roberto Saviano. L'écrivain a fait part de son indignation après la mort d'une fillette de 10 ans tuée par balles dans la ville. Le maire, un ex-procureur, a vivement critiqué l'écrivain dans un post sur Facebook. Commentaire de Saviano : « Comme toujours, il ne dit rien sur le fond de la question, c'est pour ça que c'est un populiste, définition politique dans laquelle je crois que, globalement, il se reconnaît. »

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard