Salve de Salter

Salve de Salter

La rentrée littéraire sera au moins marquée par deux chefs-d'oeuvre avérés, Un bonheur parfait et Une vie à brûler, de l'Américain James Salter, republiés en grand format aux éditions de L'Olivier.

Un privilège rare ! Les droits de l'écrivain seraient-ils si bien défendus ? Cette défense vigoureuse aurait-elle conduit son éditeur, Olivier Cohen, à lui offrir un traitement particulier ? « Absolument pas, répond l'intéressé. Aucune pression n'a été exercée. L'initiative vient de nous. Certains de ses livres étaient épuisés en grand format et, dans la mesure où la présence des livres de fonds dans les librairies est de plus en plus rare, il me paraissait important de republier ceux-ci un an avant la sortie du prochain roman. C'est une manière de remettre ces textes en mémoire aux lecteurs. » D'autant que le prochain roman, All That Is, a reçu des critiques dithyrambiques de la presse anglophone.

Une vie à brûler est l'autobiographie de James Salter. Ancien de West Point, il a piloté, durant la guerre de Corée, les premiers chasseurs à réaction américains, les F-86. Et vécu des émotions que seule la littérature peut dire. Lorsqu'il se voit poursuivi par de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes