Rimbaud sans filtre

Rimbaud sans filtre

Rares sont les photos témoignant de la vie postpoétique de l'auteur des Illuminations. Comme celle-ci, prise en 1880 à Aden - authentifiée en 2014 -, point de départ de ce roman audacieux. On y découvre un Rimbaud matérialiste, antipathique, discourtois, drôle en somme. Sous un soleil écrasant, il refuse d'abord de se laisser prendre en photo pour la publicité du grand hôtel de L'Univers. Mais le gérant ne renonce pas. Attention ! les idolâtres de Rimbaud qui ignoreraient sa correspondance africaine risquent fort d'être malmenés par cette lecture rafraîchissante. S. B.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine