Rimbaud sans filtre

Rimbaud sans filtre

Rares sont les photos témoignant de la vie postpoétique de l'auteur des Illuminations. Comme celle-ci, prise en 1880 à Aden - authentifiée en 2014 -, point de départ de ce roman audacieux. On y découvre un Rimbaud matérialiste, antipathique, discourtois, drôle en somme. Sous un soleil écrasant, il refuse d'abord de se laisser prendre en photo pour la publicité du grand hôtel de L'Univers. Mais le gérant ne renonce pas. Attention ! les idolâtres de Rimbaud qui ignoreraient sa correspondance africaine risquent fort d'être malmenés par cette lecture rafraîchissante. S. B.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF