Rimbaud sans filtre

Rimbaud sans filtre

Rares sont les photos témoignant de la vie postpoétique de l'auteur des Illuminations. Comme celle-ci, prise en 1880 à Aden - authentifiée en 2014 -, point de départ de ce roman audacieux. On y découvre un Rimbaud matérialiste, antipathique, discourtois, drôle en somme. Sous un soleil écrasant, il refuse d'abord de se laisser prendre en photo pour la publicité du grand hôtel de L'Univers. Mais le gérant ne renonce pas. Attention ! les idolâtres de Rimbaud qui ignoreraient sa correspondance africaine risquent fort d'être malmenés par cette lecture rafraîchissante. S. B.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon