Rien ne résiste aux élans de la vie

Rien ne résiste aux élans de la vie

Raoul Vaneigem est, avec Guy Debord, l'une des principales figures du situationnisme. Son Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations, sorti en 1967, eut bien plus de retentissement à l'époque que la première édition de La Société du spectacle. Et il serait l'auteur du slogan de Mai 68 : « Vivre sans temps mort, jouir sans entraves ».

Après avoir rompu avec Debord en 1970, il a poursuivi une importante oeuvre de chercheur médiéviste (il est un spécialiste du libre-esprit et des résistances au christianisme), de critique social et de militant révolutionnaire. Les titres de ses livres disent clairement leur programme émancipateur : Adresse aux vivants sur la mort qui les gouverne et l'opportunité de s'en défaire, Pour une internationale du genre humain... Et, contrairement à feu les situationnistes orthodoxes, il ne répugne pas à intervenir dans les médias.

Son dernier livre, Contribution à l'émergence de territoires libérés d ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF