Richard Powers

Richard Powers

Qui d'autre, sinon Richard Powers, peut aborder dans un même roman la déstructuration dans la musique contemporaine, la chimie, la lutte antiterroriste ? Orfeo, passionnante synthèse narrative, s'intéresse au compositeur et enseignant Peter Els, revenu, en ses vieux jours, à sa vocation seconde : la chimie. Parce qu'il s'amuse avec de l'ADN bactérien, il voit débarquer chez lui l'antiterrorisme. Et parce qu'il ne sait que faire d'autre, il va donner son cours. Et replonger dans ses souvenirs, son amour de jeunesse, sa confrontation avec John Cage, sa passion pour le Quatuor pour la fin des temps de Messiaen, qui aurait pu donner son titre au livre.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Michel Winock © Ed. Perrin

Michel Winock : « Il ne faut pas enterrer la gauche trop vite »

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine