Retour sur un K particulier

Retour sur un K particulier

Auteur hors du temps à présent lisible au plusprès en français, le Praguois n'a pas finide nous assaillir de questions insolubles.

il existe, chez Kafka, une passion du renversement. Lui qui se voyait tel un poteau inutile planté dans un champ retourné éveillait chez ses amis un incomparable sentiment de paix. Considéré comme un employé fiable et zélé doué d'un sens du devoir à nul autre pareil, il ne partait au bureau que pour échapper à la littérature. « Il devait consacrer ses journées à une autre tâche, raconte Pietro Citati dans son grisant Kafka. Alors seulement il pourrait soustraire à sa prison quotidienne ces heures précieuses, ces heures nocturnes durant lesquelles sa plume poursuivrait ce monde inconnu que quelqu'un l'avait chargé de révéler à la lumière. » Libre derrière les barreaux, présent parce que nulle part, actuel parce que hors du temps, victorieux parce que épris de défaite...

LÉGÈRE TORSION IRRÉVERSIBLE

« C'est comme si deux lois simultanées et incompatibles étaient en vigueur », écrit Roberto Calasso dans K. Et le Toscan, à la su ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon