Rentrée littéraire, faites vos jeux

Rentrée littéraire, faites vos jeux

La course aux prix se prépare dès l'été, mais c'est maintenant que les choses sérieuses commencent. Retour sur les règles élémentaires d'un jeu dont l'édition française et les médias ne se lassent pas.

LES ÉDITEURS

LES GRANDES MAISONS

Publier chez elles, c'est obtenir un coup d'avance Gallimard, Grasset, Le Seuil ou Actes Sud, Stock et Fayard, disposent en effet de vastes réseaux de commerciaux et de distributeurs.

LES MAISONS CHIC

Minuit, P.O.L, Verdier, Wespieser : y publier n'est pas gage de richesse, mais, souvent, de considération. Laquelle peut mener aux prix littéraires.

LES AIGLONS

Ils se lancent et ne s'écrasent pas toujours. Les éditions Mirobole, les éditions du Sous-sol ou Le Nouvel Attila tirent ainsi leur épingle du jeu.

LES JOUEURS

LE SCANDALEUX

Simon Liberati raconte la jeunesse d'Eva Ionesco, son épouse, et se fait attaquer en justice par la mère.

L'IMPRÉVISIBLE

Après avoir été le redouté feuilletoniste du Figaro littéraire, Yann M ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes