Lemaitre à point nommé

Lemaitre à point nommé

Le Goncourt 2013 a attendu ses 56 ans pour publier son premier livre, d'emblée au plus juste, sans une once de fioritures, comme son tout dernier roman.

Il arrive à l'heure, là où d'autres prendraient soin d'être en retard. Multiplie les déclarations d'humilité quand passent les occasions de se hausser du col. Son écriture ? « Un artisanat ». Ses trouvailles ? « Du savoir-faire ». Sa vocation ? « Romancier, conteur d'histoires ». Pas écrivain ? Si, mais selon la citation de Barthes : « Quelqu'un qui arrange les citations en retirant des guillemets ». Sa collection de prix pré-Goncourt ? « En France, on a tellement de prix qu'il est plus difficile de ne pas en avoir. »

Bienvenue en face de Pierre Lemaitre, l'écrivain qui vous fait croire que les auteurs sont des gens modestes comme ceux qu'on trouve dans les temples bouddhistes. Grand, affable, vif - surtout vif -, il répond à vos enthousiasmes par ses enthousiasmes, s'étonne qu'on le lise avec tant d'attention, se réjouit de ses multiples traductions, de l'intérêt du monde du cinéma pour sa prose. Le genre d'auteur heureux dont on s'imagine que les éditeurs ne font qu'une bo ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes