Regards sur Pierre Michon

Regards sur Pierre Michon

Morceaux choisis des Rencontres de Chaminadour consacrées à l'auteur des Vies minuscules.

Henri Cueco, peintre et écrivain, auteur de Dialogue avec mon jardinier éd. du Seuil, 2000.

Sans doute, la force de Pierre Michon est d'écrire avec un corps, avec son corps, dans un corps à corps : une écriture au-delà du dit, qui devient vie. Par Flaubert, par Manet, j'ai compris chez Michon le rôle des suppressions, des reflux, des rebus. J'ai dû recourir au Cézanne solitaire qui se paralyse de jouissance à peindre juste : exalté, scientifique, intelligent, presque idiot, au point de laisser la toile blanche, où les lacunes deviennent l'assurance du vrai, au point de préférer le ratage au faire semblant. ''

Dominique Viart, universitaire et critique.

Le projet autobiographique avait été ruiné par la psychanalyse. Si l'inconscient est inaccessible, si tout accès à l'intériorité est illusoire, l'autobiographie se résume à quoi ? à une légende, une autofiction. Pierre ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes