Raphaël glucksmann, face à la revanche des passions

Raphaël glucksmann, face à la revanche des passions

Un essai cherchant à saisir pourquoi l'irrationnalité prévaut toujours politiquement.

Quiconque ose encore le mot « génération » pour qualifier son époque devrait se couvrir la tête de cendres. Ou, à tout le moins, couper celle de son éditeur. Génération gueule de bois donc, pour commencer par là, c'est-à-dire par le pire : car rien ne va dans ce titre impossible et même douloureux à écrire, avec ses échos de gauche caviardée, de jeune « pote » éveillé sur le tard aux cruautés du monde. Et moins encore le sous-titre Manuel de lutte contre les réacs, qui ne peut que donner à tout lecteur sain d'esprit le désir de refermer le livre en quelque sorte avant de l'avoir ouvert, et il aurait bien tort.

Il aurait tort car, par les questions qu'il pose, ce petit essai de Raphaël Glucksmann se révèle comme l'un des textes politiques les plus stimulants récemment publiés, sans doute aussi comme la réponse la plus juste, à ce jour, aux thèses de Zemmour et à l'atmosphère intellectuelle dans laquelle nous baignons tous.

Fils d'André Glu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes