Rêve party

Rêve party

Âgé de 29 ans, le journaliste néerlandais s'est imposé en tête de ventes des essais avec Utopies réalistes. L'origine de ce succès ? Un art du récit et de la combinaison des savoirs, un ton provocateur, une plateforme de lecteurs... Voyage à Utrecht.

la ville de Rutger Bregman est une utopie verte rythmée par la sonate soyeuse des pneus sur les pistes cyclables. À Utrecht, l'automobile est un accessoire presque scandaleux. Partout des librairies et des boutiques de cycles. À deux pas du centre, derrière une façade en brique rouge, le Néerlandais de 29 ans habite une étroite maison de deux étages proche du canal Lagenoord. Un escalier de la taille d'un chausse-pied mène à un bureau-bibliothèquesalon-salle à manger ouvert sur la ville. Actionnant un store, l'auteur d'Utopies réalistes révèle un ancien moulin à vent puis extrait trois livres de rayonnages Ikea. Un autoportrait, d'une certaine façon. Trois best-sellers internationaux, tous anglo-saxons. « Nous n'avons pas d'intellectuels, ici, aux Pays-Bas. » Dette, 5 000 ans d'histoire, de David Graeber, lecture anarchiste de l'histoire de la dette depuis les Sumériens. A Paradise Built in Hell, essai de l'activiste et écrivaine américaine Rebecc ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine