Qu'il existe ou pas, Dieu est nul

Qu'il existe ou pas, Dieu est nul

Ainsi que l'illustre le méconnu film américain The Rapture, la question n'est pas de savoir si l'on croit ou non en Dieu mais plutôt : l'accepte-t-on ou le refuse-t-on ?

jean-Pierre Dupuy (1) mentionne souvent l'ancienne histoire du douzième chameau : un marchand arabe meurt et laisse 11 chameaux à ses trois fils, avec des instructions précises sur leur répartition : le fils aîné reçoit la moitié du troupeau, le deuxième un tiers, et le troisième un sixième. Mais comment procéder quand 11 n'est divisible ni par 2, ni par 3, ni par 6 ? Un juge sagace donne la solution : d'abord, il ajoutera au total un chameau qui lui appartient. Maintenant que nous avons 12 chameaux, on peut obéir aux instructions du père : le premier fils en aura 6, le deuxième 3, le troisième 2 - ce qui fait 11 chameaux, et ce qui permet au juge de reprendre le sien et de ne pas se retrouver perdant. Le point clé, ici, est que le douzième chameau peut être imaginaire - il n'a pas besoin d'exister pour que le calcul tombe juste. Dès lors, est-ce que le douzième chameau n'est pas un autre nom pour Dieu ; un mensonge (une entité non existante) qui rend les c ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé