Quignard à tire d'ailes

Quignard à tire d'ailes

Lecteur en toutes choses, l'écrivain publie ces jours-ci trois livres, comme il se doit rétifs à toute classification précise : le portrait d'un pasteur américain ayant passé sa vie à noter les chants des oiseaux qui peuplaient le jardin de sa cure, un recueil de méditations hantées par l'enfance et une subtile variation sur le carpe diem.

Combien de vieux grimoires n'a-t-il pas sauvés des poussières de l'oubli et du néant des ténèbres ? C'est bien simple : il n'est aucun de ses livres qui ne fasse écho à quelque grammaire disparue, à quelque sorcellerie cachée dans la pierre des ruines, à quelque poète à barbe longue quêtant l'aumône d'un regard dans le no man's land des temps. Son oeuvre, à la fois rare (par ses sources) et nombreuse (soixante-quinze titres désormais), semble tout entière formée des fragments d'un mémorial en voie d'effacement. Et c'est bien ainsi qu'on se représente Pascal Quignard : en moine copiste déchiffrant les textes sacrés. Les Anciens avaient une expression aussi étrange que poétique pour définir la lecture : ils parlaient de l'umbratilis vitae, littéralement : « la vie à l'ombre ». Quelle plus juste façon de nommer l'orbe où s'enferment le liseur et son ouvrage, dans le retrait complice et silencieux où on les surprend ? Certains écrivains donnent même l'impression d'être des four ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF