Qui veut la peau du pape François ?

Qui veut la peau du pape François ?

Apprécié du grand public pour son ouverture sur les sujets de société, le pape François est aujourd'hui empêtré dans des scandales de pédophilie instrumentalisés par ses adversaires ultraconservateurs. S'il leur cédait, on peut craindre un successeur fort rétrograde.

on peine à se rappeler pareille fronde dans l'Église contre un pape élu il y a cinq ans et empêtré dans de sordides affaires de pédophilie. L'origine latino du pape François, son choix de vivre en dehors de ses appartements princiers, ses promesses de réforme d'une curie sclérosée, sa vision d'une Église qui accueille avant de condamner (les homosexuels, les divorcés, les femmes qui avortent) étaient autant de ruptures bienvenues avec le christianisme légaliste et la morale obsessionnelle de ses prédécesseurs, Jean-Paul II et Benoît XVI. Le voici rattrapé par des scandales qui ne touchent plus seulement d'obscurs prêtres isolés, mais des évêques, des cardinaux, dont certains encore en fonction, incapables de prendre la mesure du séisme, couvrant contre tout bon sens des crimes commis sur des enfants, croyant protéger une institution pourtant rongée jusqu'à l'os, déprimée, dévastée.

Le Vatican est pétrifié par la cascade d'événements survenus depuis le début de cet ét ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Éric Vuillard

Éric Vuillard
« La Guerre des pauvres est une guerre qui n'est pas terminée. »