Qui est ce blob ?

Qui est ce blob ?

Il paraît que ce n'est ni un animal ni un végétal. Quoi, alors ? Devenu l'une des stars du zoo de Vincennes, le blob - nom scientifique Physarum polycephalum - est une sorte d'extraterrestre qui montre que la vie n'a pas fini de nous surprendre. Parce qu'il était classé à tort parmi les champignons, la communauté scientifique a longtemps oublié de s'intéresser au blob, apparu sur Terre il y a 500 millions d'années. Jaune et visqueuse, cette « omelette vivante » est composée d'une cellule unique et n'a ni bouche, ni cerveau, ni estomac. Et pourtant elle mange, se souvient et profite, au point de doubler de volume en vingt-quatre heures !

Elle n'a pas de limites. Dans les Appalaches, aux États-Unis, a été découvert un blob d'un kilomètre carré, excusez du peu. Rien ne sert de le découper en morceaux : il se reconstitue très vite. Rétif à la lumière, le blob vit dans des endroits sombres et humides. Si le temps devient trop sec pour lui, il se met en veille, dans un éta ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon