Que lisez-vous à vos enfants, Anton Beraber ?

Que lisez-vous à vos enfants, Anton Beraber ?

Je voudrais, moi, relire un livre pour enfants : J'entends le silence des chaussures de papa, de Guillaume Le Touze.

L'auteur raconte comment, un soir, les parents d'un jeune garçon pour la première fois le laissent seul à la maison. Le monde, soudain démultiplié, lui saute au visage. Il doit, réduit à sa seule force, affronter l'absence et ce qui la remplit : la peur et le plaisir, la tiédeur du corps de soi, le goût d'un verre d'eau où, aussi fort que possible, on touille des quartiers de pomme. À la manière d'un poète japonais, l'auteur désenfouit ces sens qu'aucune médecine ne nous reconnaît, cet instinct du vertige, cette tentation à la fois d'être moins et d'être tout qui frappe son fragile personnage.

Je ne lirai pas ce livre à ma fille. Je la laisserai, un soir, seule avec lui, jauger cette passée vers la littérature. S'y engager, peut-être, peut-être pas : il y a, pour se risquer dans ce silence-là, des égarés choisis.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon