Quand la réalité déraille

Quand la réalité déraille

L'auteur s'emploie avec un grand sérieux à laisser ses personnages se dépêtrer de situations littéralement impossibles.

La réalité est un tissu de texture délicate : saisissez-vous d'un brin, et une déchirure s'ouvre dans laquelle l'imaginaire peut prendre ses quartiers. Collaborateur du NML, Bernard Quiriny est un spécialiste de ces détricotages. Dans son dernier recueil, un « vendeur de cartes anciennes » se voit confronté à un village d'immortels, un maître d'école doit se débrouiller face à une bande d'enfants tous identiques, un homme épouse plusieurs versions de la même femme... Tout l'art de l'auteur est de parvenir à mener ses hypothèses fantastiques jusqu'au bout sans céder au rire, mais en gardant ce ton pondéré qui suscite celui du lecteur.

Le fantastique n'est pas toujours invoqué : parfois, la réalité déraille toute seule, surtout quand des écrivains entrent en jeu. Certains écrivent des dédicaces cinglantes : « À Madame Sidonie Brandebourg, cette Mort d'un jeune homme, pour qu'elle m'accuse à nouveau de plagiat ». Et ainsi se construit une réalité parallèle, un monde dont la folie souriante sert de miroir à la nôtre. Un monde où les sosies abondent, où la mort devient rationnelle, où les maladies se succèdent quotidiennement dans le corps d'un individu. Borgesien, Bernard Quiriny ? Sans doute, mais tendant vers le burlesque et y ajoutant de discrets rappels à la modernité. Comme dans cette nouvelle où il démontre que le « vivre-ensemble » devient possible quand on ne se croise jamais.

VIES CONJUGALES, Bernard Quiriny, éd. Rivages, 220 p., 18,50 E.

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon