Quand des psychiatres consultaient Heidegger

Quand des psychiatres consultaient Heidegger

Le 8 septembre 1959, dans l'amphithéâtre du Burghölzli, la clinique psychiatrique de l'université de Zurich, devant soixante-dix médecins et étudiants en psychiatrie, Martin Heidegger commence une série de séminaires par cette remarque : « La constitution fondamentale de l'exister humain doit être appelée Da-sein ou être-au-monde. » Depuis leur rencontre en 1949, le psychiatre Medard Boss a convaincu l'auteur d'Être et temps 1927 de développer ses réflexions auprès d'un plus large public. Pendant près de dix ans, de 1959 à 1969, Heidegger se rend à Zurich deux ou trois fois par semestre, pour fournir à son nouvel auditoire « un fondement spirituel capable de seconder toutes nos préoccupations de médecins », selon l'expression du même Medard Boss.

Cela s'apparente à une leçon de phénoménologie à l'usage des profanes. Déplaçant les questions inaugurées par Edmund Husserl au début du xxe siècle, à partir de la différence ontologique de l'être et de l'étant, Heidegger fait ici da ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé