Proust retrouvé

Proust retrouvé

Le musée des Lettres et Manuscrits rouvre ses portes avec une grande exposition Proust, qui présente des documents inédits. Son oeuvre étant un infini réseau de variantes, l'écrivain est loin d'avoir livré tous ses secrets.

N'importe quel lecteur peut en faire l'expérience : il y a un avant et un après Proust. À la recherche du temps perdu a bouleversé à jamais l'aspect de la littérature en général, de la langue française en particulier, mais aussi la vie de tous ceux qui l'ont lu : ce poème romanesque, cette partition lyrique et philosophique change irréversiblement la manière dont on perçoit le monde. Avant, on est une brute, après, on ne peut plus ignorer qu'on en est une, et, pendant la lecture, il se passe tant de choses qu'il faudrait être Proust pour les décrire fidèlement.

La figure de l'irréversible est sans doute l'héritage le plus profond d'un auteur qui fait sur ses adorateurs l'effet d'un gourou. Car Proust est un initiateur. L'écriture fut pour lui le lieu d'une expérience étrange, qui serait restée unique s'il n'avait eu soin de la faire partager à ses lecteurs : il put manier le temps comme un jouet, dans tous les sens, tel un dieu étranger au monde, jusqu'à ce que les sensations ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes