Protoféminisme

Protoféminisme

Ne vous fiez pas au titre ! Écrite sous forme d'un dialogue, cette charge ironique de Voltaire contre la religion est une préfiguration du féminisme. Après avoir lu Montaigne et Racine, Mme la maréchale de Grancey fustige la misogynie de l'épître de saint Paul « Femmes, soyez soumises à vos maris » et demande au très libertin abbé de Châteauneuf : « Sommes-nous des esclaves ? » La supériorité des hommes repose sur leur force physique, explique-t-elle. « Deux cents ans avant Simone de Beauvoir, la maréchale de Grancey révèle la loi intime et le tragique de la condition que la nature fait aux femmes », écrit le préfacier.

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard