Renaudot, Goncourt 2019 : premières sélections

Renaudot, Goncourt 2019 : premières sélections

En ce début de semaine, les jurys des prix Renaudot (romans et essais) et Goncourt ont rendu publiques leurs premières sélections, où l'on retrouve Aurélien Bellanger, Léonora Miano, Nathacha Appanah, Amélie Nothomb, Emma Becker... Seuls trois ouvrages apparaissent en lice à la fois pour l'un et pour l'autre prix.

L’automne semble encore loin, mais la saison des prix littéraires a bien commencé. En ce début de semaine, les jurys des prix Renaudot et Goncourt ont annoncé leur première sélection. Seize romans et neuf essais pour le Renaudot, quinze romans pour le Goncourt. Trois livres s’y retrouvent : le conte d’une famille déchirée (Le Ciel par-dessus le toit, de Nathacha Appanah), le nazisme vu d’Argentine (Le Ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena) ou du Finistère (La Part du fils, de Jean-Luc Coatalem). Si nous saluions dans notre numéro spécial rentrée littéraire des autrices en grande forme, les jurys ont retenu dans leur sélection moins de femmes que d’hommes. Pêle-mêle, Nathacha Appanah, donc, Emma Becker, Lenka Hornakova-Civade, Victoria Mas en romans, Brigitte Benkemoun, Sophie des Déserts, Emmanuelle Lambert et Martine de Rabaudy en essais pour le Renaudot. Kaouther Adimi, Hélène Gaudy, Léonora Miano, Dominique Barbéris, Amélie Nothomb, Anne Pauly, Karine Tuil et (encore) Nathacha Appanah pour le Goncourt.

Dans les ouvrages qui avaient déjà accroché notre regard et dont nos critiques sont actuellement en kiosque, on trouve Les petits de décembre, de Kaouther Adimi, Le Continent de la douceur, d’Aurélien Bellanger, Scrabble, de Michaël Ferrier, Cora dans la spirale, de Vincent Message, Le Ciel par-dessus le toit, de Nathacha Appanah, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon, de Jean-Paul Dubois, Rouge impératrice, de Léonora Miano (qui signait aussi dans nos pages un vibrant hommage à Toni Morrison), Soif, d’Amélie Nothomb, Les Choses humaines, de Karine Tuil. Et puis en essais… Charles Dantzig mais aussi Quentin Jardon, avec Alexandria : Les pionniers oubliés du web, qui revient sur l’histoire du numérique en Europe. 

Le jury dont le vote a déterminé les choix du Renaudot, présidé cette année par Patrick Besson, est composé de Frédéric Beigbeder, Dominique Bona, Georges-Olivier Châteaureynaud, Jérôme Garcin, Louis Gardel, Frantz-Olivier Giesbert, Christian Giudicelli, J.M.G. Le Clézio et Jean-Noël Pancrazi. Le jury du Goncourt rassemble quant à lui Eric-Emmanuel Schmitt, Didier Decoin, Paule Constant, Patrick Rambaud, Tahar Ben Jelloun, Virginie Despentes, Françoise Chandernagor, Philippe Claudel et Pierre Assouline, sous la présidence de Bernard Pivot. Les prix Renaudot et Goncourt seront remis le 4 novembre prochain, à quelques minutes d’intervalle. Le 9 et le 11 septembre, l'on connaîtra les premières sélections du Prix Médicis et du Prix Femina. 

 

Les romans sélectionnés pour le prix Renaudot 2019 

Les Petits de décembre, de Kaouther Adimi (Seuil)

Le Ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena (P.O.L)

Le Ciel par-dessus le toit, de Natacha Appanah (Gallimard)

La maison, d’Emma Becker (Flammarion)

Le Continent de la douceur, d’Aurélien Bellanger (Gallimard)

La Part du fils, de Jean-Luc Coatalem (Stock)

Scrabble, de Michaël Ferrier (Mercure de France)

Un monstre et un chaos, d’Hubert Haddad (Zulma)

La Symphonie du nouveau monde, de Lenka Hornakova-Civade (Alma)

La Chaleur, de Victor Jestin (Flammarion)

Le Bal des folles, de Victoria Mas (Albin Michel)

Cora dans la spirale, de Vincent Message (Seuil)

Loin, d’Alexis Michalik (Albin Michel)

Les Jungles rouges, de Jean-Noël Orengo (Grasset)

Par les routes, de Sylvain Prudhomme (L’Arbalète/Gallimard)

Pourquoi tu danses quand tu marches ?, de Abdourahman A. Waberi (J-C. Lattès)

 

Les essais sélectionnés pour le Renaudot essai 2019

Je suis le carnet de Dora Maar, de Brigitte Benkemoun (Stock)

Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale, de Charles Dantzig (Grasset)

La Bruyère, portrait de nous-mêmes, de Jean-Michel Delacomptée (Robert Laffont)

Le dernier roi soleil, de Sophie des Déserts (Grasset/Fayard)

Alexandria : Les pionniers oubliés du web, de Quentin Jardon (Gallimard)

Giono, furioso, par Emmanuelle Lambert (Stock)

Au pays des rêves noirs : Antonin Artaud au Mexique, de Félix Macherez (Equateurs)

(Très) cher cinéma français, de Eric Neuhoff (Albin Michel)

A l’absente, de Martine de Rabaudy (Gallimard)

 

Les quinze romans sélectionnés pour le prix Goncourt

Le Ghetto intérieur, de Santiago H. Amigorena (P.O.L)

Le Ciel par-dessus le toit, de Nathacha Appanah (Gallimard)

Un dimanche à Ville-d'Avray, de Dominique Barbéris (Arléa)

La Part du fils, de Jean-Luc Coatalem (Stock)

Mur Méditerranée, de Louis-Philippe Dalembert (Sabine Wespieser)

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon, de Jean-Paul Dubois (L'Olivier)

Un monde sans rivage, d'Hélène Gaudy (Actes Sud)

Rouge impératrice, de Léonora Miano (Grasset)

La terre invisible, d'Hubert Mingarelli (Buchet Chastel)

Soif, d'Amélie Nothomb (Albin Michel)

Avant que j'oublie, de Anne Pauly (Verdier)

Sœur d'Abel Quentin (L'Observatoire)

Extérieur monde d'Olivier Rolin (Gallimard)

Le cœur battant du monde de Sébastien Spitzer (Albin Michel)

Les choses humaines de Karine Tuil (Gallimard)

 

 

Photo : © Barbara Rich/CC/Flickr

Nos livres

À lire : À lire : « Lanny », Max Porter, traduit de l'anglais par Charles Recoursé, éd. du Seuil

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF