Prenez la queue...

Prenez la queue...

Un coup de queue peut-il abolir le hussard ? Voilà la question que se pose le spectateur du film Des hommes d'influence dont le titre anglais est Wag the dog . Il s'inspire du dicton « the tail wags the dog » la queue agite le chien, ou de comment on arrive, si l'on sait s'y prendre, à manipuler plus fort que soi. Avec un corollaire : la désinformation. Même si toute ressemblance avec des faits réels n'est que coïncidence, il est question ici d'un Président trop frétillant accusé de gestes sans équivoque envers une jeune scoute, à proximité d'un certain Bureau Ovale. Les élections approchent. Il faut donc détourner l'attention publique de ces fermetures Eclair malencontreusement non coincées. En un mot, zapper ailleurs. Pour cela, les hommes du Président font appel à Conrad Brean Robert De Niro, au mieux de sa forme, consultant et manipulateur hors-série. Brean contacte à son tour Stanley Motts Dustin Hoffman, célèbre producteur de Hollywood, pour c ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé