Présences et voix d'écrivains

Présences et voix d'écrivains

Marcel Proust, Virginia Woolf, Thomas Mann, Baudelaire... Paul Ricœur n'a jamais hésité à convoquer les écrivains dans sa réflexion. Un rapport essentiel à la littérature, guidé par le souci des mots.

La pensée de Paul Ricœur avance toujours sur des chemins de crêtes, à la frontière. Philosopher signifie alors peut-être savoir s'aventurer dans tous les paysages de la philosophie que certains voudraient séparer par des gouffres mais aussi se risquer dans d'autres contrées, étrangères, qui ne sont pas la philosophie et peuvent lui résister. Paul Ricœur y fraye son chemin, que ce soit à travers l'histoire, la science ou la littérature.

Les écrivains sont ces autres de la philosophie qu'il n'hésita jamais à convoquer dans sa réflexion. Il les écoute et les lit dans leur écriture, dans l'espace qu'ils dessinent à travers les lignes. Cette fraternité de pensée n'est pas surprenante. La pratique philosophique de Paul Ricœur ne pouvait que l'associer aux écrivains. Son travail est en effet toujours guidé par une vigilance sémantique, un souci des mots, du dit. Et derrière cela, cette inquiétude du phénoménologue comme du penseur éthique et politique à l'égard du quoi, du quelque c ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine