Poussières de western

Poussières de western

Légèrement bancal, le titre, avec ses trois verbes, fait penser à un vieux James Bond (Vivre et laisser mourir), en plus brutal. On devine que l'univers du nouveau livre de Céline Minard ne sera pas spécialement tendre, et que la poudre y parlera. De fait, Faillir être flingué est... un western : un vrai western à l'ancienne, avec tous les ingrédients du genre, et à chaque page les mots clés qui charrient toute une mythologie - fusil, prairie, lasso, whisky, poker, diligence, bisons, saloon, etc. Et pourtant, on découvre vite qu'il y manque un élément pour qu'on le range dans la même boîte que les sagas de l'Ouest de Wallace Stegner ou Oakley Hall : une intrigue. Faillir être flingué est un western sans histoire ; plus exactement, c'est un western kaléidoscope, composé d'une myriade d'histoires miniatures, autant qu'il y a de personnages, lesquels sont nombreux. Plutôt qu'un roman de genre à proprement parler, c'est donc un jeu sur le roman de genre, une t ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes