Pourquoi écrirez-vous ?

Pourquoi écrirez-vous ?

Au courrier des lecteurs d'hier et d'aujourd'hui, nous avons choisi d'ajouter Sylvie Bird Boutet, la gagnante d'un concours de lettres organisé par Ground Control qui avait pour thème : « Pourquoi j'ai décidé de me remettre à écrire. » Cette aventure à laquelle nous avons eu la chance de participer, était une bonne idée : la preuve par l'écrit. Nos lecteurs ne nous en voudront pas, enfin pas trop, d'avoir réduit leur part, mais qu'ils n'hésitent pas à nous faire tenir leurs humeurs, fussent-elles chagrines. Ce mois fut plus laudatif que critique, même si René Moniot Beaumont, notre lecteur de haute mer nous reproche de ne pas avoir accordé suffisamment d'importance aux écrivains français. Mais, si sur terre ils tiennent la route et la comparaison, est-ce que par vents du large nos écrivains tricolores font figures de proue ?

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Michel Winock © Ed. Perrin

Michel Winock : « Il ne faut pas enterrer la gauche trop vite »

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine