Positive nation

Positive nation

Jacques Attali milite pour la créationd'un ministère de l'Économie positive. Explications.

En quoi un ministère de l'Économie positive serait-il différent du ministère de la Transformation écologique et solidaire ?

Jacques Attali. Pour moi, ce ministère devrait donner son avis sur le long terme, mesurer l'impact à long terme des décisions ministérielles. Il doit émettre un avis très fort.

Lorsque Hulot a démissionné, il a dit qu'il lui était impossible d'influer sur les décisions des autres ministères. Comment changer cela ?

Chaque projet de loi doit être accompagné d'une mesure d'impact. Le gouvernement peut passer outre si le résultat est négatif, mais il doit en débattre au Parlement. Le Conseil constitutionnel a eu l'audace d'introduire la fraternité comme critère de décision. Il doit faire la même chose avec la Charte de l'environnement. Une loi préjudiciable pour les générations futures est inconstitutionnelle.

En quoi les propositions du livre que vous avez coordonné sont-elles ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine