Politiques de la sexualité

Politiques de la sexualité

« Le sexe est toujours politique. » Ce sont les mots de l'anthropologue féministe américaine Gayle Rubin dans son article « Thinking Sex », en 1984. Cette conception radicale de la sexualité n'aurait sans doute pas émergé sans Le Deuxième Sexe. En se penchant sur les oppressions à l'oeuvre dans et autour de la sexualité féminine, Beauvoir ouvrit la voie à la politisation des questions sexuelles - quand ses consoeurs de la première vague féministe avaient concentré leur combat sur l'égalité des droits citoyens. Si ce nouvel objet de lutte a permis d'opérer un tournant dans les théories féministes, il est aussi rapidement devenu une ligne de fracture au sein du mouvement, et il n'a rien perdu de son pouvoir clivant.

« Culture du viol »

À partir de la fin des années 1960, les féministes de la deuxième vague ont progressivement concentré leurs critiques sur l'industrie du sexe, pierre de touche de l'oppression des femmes ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes