Poésie : un monument de poche

Poésie : un monument de poche

« Poésie/ Gallimard » a un demi-siècle : portrait d'une collection qui a su rester fidèle à elle-même tout en se bonifiant - et qui accompagne nos vies.

Le carton d'invitation me conviant à fêter le cinquantenaire de « Poésie/Gallimard », bientôt suivi d'une abondante moisson de nouveaux titres, a produit sur moi la surprise gênée qu'on éprouve en apprenant par une indiscrétion l'âge d'une amie : on l'aurait crue plus jeune ou plus âgée. Quoi ? Cinquante ans ? Elle ne fait vraiment pas son âge. Ou au contraire : Comment ? Cette vénérable institution, pas plus d'un demi-siècle ? Un peu de réflexion et quelques souvenirs qui affluent me prouvent que, très banalement, je n'ai pas vu le temps passer. « Poésie/Gallimard », avec le mot Poésie imprimé en italique et la barre oblique qui le suit, j'ai l'impression de l'avoir toujours connue. Et pour cause : je suis né un peu avant elle. Elle a nourri et formé la curiosité des amoureux de poésie de ma génération - et des suivantes. Plutôt que d'en dresser l'inventaire ou d'en relever les lacunes, qui sont faites pour être comblées (quand accueillera-t-elle un grand ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes