Poète de terrain

Poète de terrain

L'écrivain indien, au-delà de son image de mystique, oeuvra activement contre les castes et pour l'émancipation des femmes.

Contemporain de Gandhi, qui l'appelait la « Grande Sentinelle » de l'Inde, Rabindranath Tagore protestait contre la vision réductrice que l'Occident donnait de sa personne et de son oeuvre. Faire de lui l'archétype du poète mystique, c'était oublier les répercussions de son oeuvre dans le réel. Artiste polyvalent, il fut romancier, peintre, chorégraphe. Puisant l'inspiration dans le réservoir des épopées hindoues autant que chez les auteurs occidentaux, il mit en scène ses propres pièces et incarna certains de ses personnages. Il écrivit aussi 2 000 chansons environ, des hymnes nationaux et des textes théoriques, voire politiques.

Tagore était né en 1861, dans une famille lettrée de Calcutta, foyer de la Renaissance bengalie, mais aussi avant-poste de la révolte contre l'envahisseur britannique. Il ne comprenait pas comment une nation éclairée pouvait maintenir son peuple dans la misère. Il ressentait cette contradiction avec d'autant plus de force qu'il avait assimilé les c ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes