Plan écarlate

Plan écarlate

Une suite au best-seller de la Canadienne, qui écrivit le premier tome au pied du mur de Berlin, avec Orwell par-dessus l'épaule.

Trente ans après La Servante écarlate, Margaret Atwood a publié le 10 septembre la suite des aventures de Defred : Les Testaments. Une suite inspirée en partie par la situation actuelle, écrit l'autrice dans la préface de ce livre, qui paraît en France le 10 octobre. Dans le premier tome, peinture d'une société totalitaire nommée Gilead, on suivait le destin de Defred, incarnée par Elizabeth Moss dans la série télévisée inspirée de l'ouvrage. Cette servante à la cape vermillon et au capuchon immaculé autrefois éditrice était devenue l'esclave sexuelle d'un « commandeur » et de sa femme, dont elle était le ventre reproducteur. La Servante écarlate, dystopie culte, s'est parée d'une inquiétante actualité après l'élection de Donald Trump. « Make Margaret Atwood Fiction Again », lisait-on sur les pancartes brandies par les femmes lors de la Women's March le 21 janvier 2017. Le vêtement de Defred a été choisi comme symbole de résistance par des féminis ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes