Pierre Michon, l'état de grâce

Pierre Michon, l'état de grâce

Écrivain ou lecteur, Pierre Michon est un croyant de la littérature. Dans un recueil d'entretiens, il nous fait partager sa foi, lucide et critique, et prouve que la véritable croyance littéraire est inséparable du blasphème.

Pierre Michon divise son existence en deux parties très inégales. La première, la plus longue, est celle de l'attente ; Pierre Michon y mène la vie d'un homme ordinaire, installé dans le statut social qui est le sien depuis 1984, depuis la parution des Vies minuscules , disons celui d'« homme de lettres ». Il lit, énormément ; il prend des notes sur des carnets, des centaines de pages qui parfois lui serviront, il rencontre des lecteurs, reçoit des amis, perd son temps comme tout un chacun. Il attend ; et parfois l'attente est longue, fébrile, anxieuse. Quoi de plus étrange, peut-être de plus comique, de plus angoissant aussi, qu'un écrivain qui n'écrit pas ? Car il se demande toujours si la seconde période de son existence va enfin s'ouvrir, celle où il va écrire. Période si intense, si jubilatoire, si tendue, si miraculeuse, si épuisante aussi qu'elle ne peut jamais être très longue, sous peine de se sentir factice ou artificielle. Ce qui explique la brièveté de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes