Pierre Michon

Pierre Michon

L'adieu à la tragédie

Jeudi 18 février

[...] Il y a là un trait qui parle immédiatement à notre conscience de 2016 : le trouble identitaire de la malheureuse Zaïre [dans la tragédie de Voltaire]. Peut-on être chrétienne à son insu, sous prétexte qu'on est née de parents chrétiens inconnus ? Sûrement pas. Le texte de Voltaire est un plaidoyer pour ce qui est acquis plutôt qu'inné, enseigné plutôt qu'instinctif, bref, pour l'éducation. Si l'éducation ne prime pas, naît le trouble identitaire.

« J'eusse été près du Gange esclave des faux dieux,/ Chrétienne dans Paris, musulmane en ces lieux./ L'instruction fait tout ; et la main de nos pères/ Grave en nos faibles coeurs ces premiers caractères,/ Que l'exemple et le temps nous viennent retracer, Et que peut-être en nous Dieu seul peut effacer. » Ainsi parle Zaïre, non sans raison. Cette raison naissait au XVIIIe siècle [...]. Essayons de ne pas la perdre.

Lire le texte intégral sur Lemonde.fr/

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes