Piéton de Paris

Piéton de Paris

Un poète se promène dans Paris, de la Bastille aux Buttes-Chaumont, du Champ-de-Mars au parc Montsouris. Bien sûr, il sait qu'il met ses pas dans ceux des « piétons » et « paysans » qui, de Baudelaire à Fargue et Aragon, ont fait de Paris un poème. Mais Michael Edwards est un poète britannique écrivant alternativement en anglais et en français, qui s'est parfois traduit lui-même : son regard sur Paris s'en trouve subtilement décalé. Ses essais sur la poésie - pas seulement anglaise, bien que Le Génie de la poésie anglaise (éd. Le Livre de poche, 2006) occupe dans sa pensée une place centrale - lui ont valu un large rayonnement, encore accru par la chaire de poétique qu'il a occupée au Collège de France de 2002 à 2008. Mais sa réflexion sur la poésie n'aurait pas cette acuité si elle ne s'appuyait sur une oeuvre personnelle.

Les lecteurs peu familiers de Paris sentiront-ils combien les poèmes de Paris Aubaine ont su capter la lumière d'instants magiques et re ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes