Philippe Descola France, 1949

Philippe Descola France, 1949

L'héritier intellectuel de Lévi-Strauss bouleverse notre conception de la « nature ».

successeur de Claude Lévi-Strauss au Collège de France, Philippe Descola a étudié, en ethnologue, les Achuar, un peuple amazonien. Il en a tiré une vaste réflexion sur les liens divers que tissent les humains avec les « non-humains », la Terre, la faune, la flore, les éléments. Dans son maître livre devenu une référence mondiale, Par-delà nature et culture (2005), il a classé les sociétés selon les caractéristiques qu'elles accordent à leurs membres et aux entités qui les environnent. Il y aurait une « ontologie » animiste (les non-humains sont posés comme ayant la même « intériorité » que nous, mais une « physicalité » différente), totémiste, analogique, et enfin naturaliste - la nôtre -, attribuant une physicalité identique mais une intériorité différente au monde humain. Notre opposition « de bon sens » nature/culture ne serait qu'une conception des rapports hommes/environnement parmi d'autres, donc modifiable en tout ou en partie - de quoi bouleverser notre vis ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article