Phallus

Phallus

Philippe Limon a trouvé le titre le plus provocateur de l'hiver : Phallus ! Son roman n'a cependant rien d'érotique. Le narrateur, lecteur de Kafka et de Roth, écrit un essai sur La Métamorphose et Le Sein, dont les héros sont transformés en insecte ou en sein. Or, lors d'un Noël en famille, il se réveille lui-même en phallus, sous les yeux horrifiés de ses proches qui lui reprochent de faire l'intéressant... Ce scénario de fable sert de prétexte à un huis clos sarcastique et cruel, écrit dans une langue virtuose et compliquée à souhait (phrases à tiroirs, tirets, répétitions calculées, bloc de texte compact), qui évoque Thomas Bernhard. Un parfait monologue pour la scène ?

 

À lire : Phallus, Philippe Limon, éd. Gallimard, 130 p., 15 E.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.