Petite histoire du stoïcisme antique

Petite histoire du stoïcisme antique

À l'origine, le terme « stoïcisme » désigne une école de philosophie fondée par Zénon de Citium à Athènes au iiie siècle av. J.-C. Zénon, né à Citium sur l'île de Chypre, arriva à Athènes vers 304 av. J.-C. Il donnait ses cours, apparemment de façon assez informelle, sous une colonnade ornée de peintures, qui se trouvait sur la place publique d'Athènes. On appelait l'édifice entouré de cette colonnade le « portique bariolé », Stoa poikilê, en grec. Les premiers disciples furent d'abord appelés les « zénoniens », puis très vite, l'école fut appelée la Stoa « Portique » et ses adeptes « ceux du Portique », oi stoikoi.

Le stoïcisme fut une philosophie vivante pendant environ cinq siècles, d'abord de façon institutionnelle à Athènes, du iiie au ier siècle av. J.-C. Avant sa mort vers 262, Zénon désigna Cléanthe d'Assos 331-230 comme son successeur, moins pour ses talents intellectuels que parce qu'il possédait de grandes qualités mo ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF