Petite histoire du stoïcisme antique

Petite histoire du stoïcisme antique

À l'origine, le terme « stoïcisme » désigne une école de philosophie fondée par Zénon de Citium à Athènes au iiie siècle av. J.-C. Zénon, né à Citium sur l'île de Chypre, arriva à Athènes vers 304 av. J.-C. Il donnait ses cours, apparemment de façon assez informelle, sous une colonnade ornée de peintures, qui se trouvait sur la place publique d'Athènes. On appelait l'édifice entouré de cette colonnade le « portique bariolé », Stoa poikilê, en grec. Les premiers disciples furent d'abord appelés les « zénoniens », puis très vite, l'école fut appelée la Stoa « Portique » et ses adeptes « ceux du Portique », oi stoikoi.

Le stoïcisme fut une philosophie vivante pendant environ cinq siècles, d'abord de façon institutionnelle à Athènes, du iiie au ier siècle av. J.-C. Avant sa mort vers 262, Zénon désigna Cléanthe d'Assos 331-230 comme son successeur, moins pour ses talents intellectuels que parce qu'il possédait de grandes qualités mo ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes