Pensées sur l'architecture et le paysage

Pensées sur l'architecture et le paysage

Lauréat du prix Pritzker en 1995, Tadao Andô a exposé sa conception de l'architecture dans des articles, des lettres, des entretiens qui forment le petit livre d'un très grand architecte, intensément en lien avec les territoires naturels. Dans le désert du Texas, au château La Coste ou sur l'île de Naoshima, il garde intact ce qu'il appelle le genius loci - « vie, pouls et rythme » du lieu. « Si je ne craignais pas le malentendu, je dirais que le genius loci propre à l'architecture japonaise consiste à s'ingénier à créer un grand univers spirituel dans un petit espace. » Principe qui s'applique absolument au livre.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard